©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

A qui le tour !

Comme chaque année la rentrée universitaire se traduit par de nombreux bizutages en tous genres. Oups ! j'ai écrit bizutage, non c'est interdit, maintenant il s'agit de journée, week-end ou semaine d'INTEGRATION.
Intégration qui est devenu une nouvelle fois synonyme de bière, dans tous les sens du terme...

Eh oui encore un étudiant qui va se retrouver en bière suite à un de ces week-end. Etonnant d'ailleurs comment un étudiant en 4éme année de Droit se retrouve-t-il au sein d'un week-end d' "intégration" de la faculté Dentaire de Nancy ?

Chaque année depuis des décennies bizutages ou intégrations se traduisent par des viols, des mutilations physiques et/ou psychiques et parfois par des décès. Jusqu'à quand va-t-on tolérer cela, il faut rappeler que le bizutage est puni par la loi d'où la disparition de ce mot au profit d'intégration.

Mais chacun sait que ces journées d'intégrations ne sont surtout qu'un moyen pour quelques étudiants des années supérieures de se laisser aller leurs pulsions sadiques envers les plus jeunes, le tout soit disant pour unir les petits nouveaux au sein de leur promotion et dans la "grande famille" des étudiants de l'école ou filière universitaire.

De qui se moque-t-on ! Pour unir un système de tutorat est bien plus efficace et surtout non seulement plus positif mais permettrait aussi une bien meilleure réussite pour les premières années.

Il ne faut pas se leurrer, la plupart des doyens et chefs d'établissements sont complices, activement en donnant des locaux à disposition ou passivement en laissant faire.

Combien de morts faudra-t-il encore. Enfin dans ce cas je suis très peiné pour les parents de ce jeune homme, qui doivent être au désespoir. Mais je n'ai pas de peine pour lui, car que faisait-il là ? S'il n'était pas du côté des bizutés, de quel côté était-il ? ...

A lire sur Le Monde
A lire sur 20 minutes


Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : bizutage nue ; bizut nue ; intégration étudiante nue ;
Discussions
2 avis pour “A qui le tour !”
  1. Bah mince alors, je rentre d'un week-end d'intégration en tant qu'orga Super smile

    Je parle bien d'intégration et non de bizutage, et l'on pratique bien une intégration et non un bizutage, le tout sans aucune pulsion sadique Clin d'oeil

    Par Alban | lundi 28 septembre, 11:27
  2. Je savais bien que tu étais un sadique Alban Rigole

    Il est évident qu'il ne faut pas faire de généralités, mais quand j'ai lu ces articles de vieux souvenirs de jeunes filles violées me sont revenus en mémoire. Je me souvient bien de l'un de ces salauds qui a été simplement condamné à quelques mois de prison. Il n'a pas pu non plus continuer ses études de médecine et j'ai l'ai revu une fois sur une foire exposition où il vendait des bracelets - soit disant en or - à la douzaine.

    De plus en ce moment quand on se promène dans Lille on voit souvent des groupes d'étudiants parfois à moitié nus en train de lécher la chaussée pour la "nettoyer" ou toutes autres choses dégradantes.

    Par Tekiro | lundi 28 septembre, 12:12
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié