©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Anti-guide de Noël : 16 idées à l'usage de tous

Certains d'entre nous attendent les fêtes de fin d'années avec impatience, anticipant déjà avec un entrain gourmand la féérie de Noël. D'autres, à l'inverse, ont développé une aversion quasi-physique pour le gros bonhomme rouge, créé par Coca-cola, abhorrant sans concession les symboles sociaux, religieux ou de consommation effrénée qu'il véhicule.

Pour ces extra-terrestres (certains diront personnes sensées), qui ne sont pas forcément des rabats-joie radins et anorexiques (voire bien au contraire), Cafeduweb a dégotté quelques idées pour traverser cette période difficile, si ce n'est dans la bonne humeur, au moins sans dégâts psychologiques irréversibles.



1) Vous êtes un bout-en-train, mais vous détestez les réunions de famille obligatoires, tous vos amis sont consignés le soir du réveillon, et vous êtes allergique au sapin, au foie gras, aux bougies, etc. Offrez-vous une soirée Clubbing. Par exemple, si vous êtes parisien, vous pouvez vous rendre au concert HERE I COME spécial X-Mas Party, au Batofar à Paris, le 25 décembre de 22h à 6h.

2) Vous ne croyez ni en Dieu ni au père Noël. Organisez un Festivus autour du 23 décembre. C'est l'écrivain Dan O'Keefe qui à populariser cette anti-fête religieuse, grâce à la série télévisée américaine Seinfeld. Ici, le traditionnel sapin de Noël est remplacé par une perche en aluminium et la soirée s'organise autour d'un certain nombre de rituels déjantés. Les traditionnelles cartes de vœux sont remplacées par des cartes « Happy Festivus ».



3) Vous êtes athée et anticapitaliste. Participer au Festoche anti- noël ou un noël non consumériste et athée à Genève, le 24 & 25 décembre.

4) Vous n'êtes pas d'humeur à guincher les soirs de Noël et vous êtes plutôt du genre casanier. Dans ce cas, rien de tel qu'un petit film, tranquille au coin du feu. Rien ne vous oblige à visionner les guimauves et autres bluettes de saison. Néanmoins, voici quelques films pour rester dans l'ambiance:
- Piège de Cristal de John McTiernan. Vous connaissez l'histoire? John McClane/ Bruce Willis, le flic en Marcel qui a toujours mal au crâne, se rend en Californie pour passer les fêtes de fin d'année en famille. Or, les employés de la société Nakatomi, qui assistent à un pot de réveillon, sont pris en otage par de dangereux terroristes. Parmi les convives, il y a l'ex-femme de McClane.
- Bad Santa de Terry Zwigoff, avec Billy Bob Thornton, Bernie Mac et Lauren Graham. Willie T. Stokes joue le rôle du Père-Noël pour le compte d'un grand magasin. Il est épaulé par le fidèle Marcus, un nain incarné en Elfe, qui l'aide à tenir le coup face aux hordes d'enfants. Ils finissent néanmoins par craquer et, un soir, ils cambriolent la boutique.
- Le Père-Noël est une ordure de Jean-Marie Poiré avec Anémone, Thierry Lhermitte, Marie-Anne Chazel, Gérard Jugnot, Christian Clavier et Josiane Balasko. Je ne résume pas: c'est devenu un classique et une bonne parties des répliques sont entrées dans les annales du cinéma.
- Gremlins de Joe Dante. Randall Rand Peltzer (Hoyt Axton), habitant de Kingston Falls, se rend dans le quartier chinois pour dénicher un cadeau de Noël original à son fils. Dans une petite boutique, il acquière (non sans mal) une étrange petite créature en fourrure appelée Mogwaï. Le vendeur réticent lui fait promettre de respecter un certain nombre de règles, qui doivent être impérativement respectées sous peine de graves conséquences : il ne faut pas exposer l'animal à la lumière, ni le mouiller, ni lui donner à boire et surtout pas le nourrir après minuit.
- Il y a encore la série de films d'horreur (5 volets) Douce nuit, sanglante nuit de Charles E. Sellier Jr et la comédie Tout... sauf en famille de Seth Gordon.



5) Vous êtes en couple, en famille ou entre amis. Organisez un karaoké anti-noël, mais préparez votre playlist à l'avance. Vous pouvez suggérer des titres appropriés comme La Mère Noël des Béruriers Noirs, Le père Noël noir de Renaud, Ce soir c’est Noël des Wampas, La fille du père Noël de Jacques Dutronc, Le père-noël n'existe pas des Chanteuses, Jingle Bells des Sex Pistols, Punk Christmas de Green Day, Fairytale Of New York des Pogues, etc

6) Vous detestez les sucreries et surtout la bûche de Noël. Organisez une "bucherie" en équipes et vengez-vous sur de vrais bûches en bois. Il vous faut deux bûches (en érable, de préférence), deux marteaux et des clous. Les règles du jeu sont simples: pour gagner, il faut être la première équipe à enfoncer le clou entièrement dans sa bûche. On tape, chacun son tour, par roulement (un seul coup à chaque fois).

7) Les décorations lumineuses vous irritent le nerf optique, les éructations de joie et les crissements du papier cadeaux vous torturent les tympans, les banquets vous lèvent le cœur, la foule qui se bouscule dans les magasins pour dépenser stupidement son salaire mensuel vous exaspère ... bref, la liesse populaire de fin d'année vous insupporte de manière irrévocable. Une seule solution: partir et, de préférence, le plus loin possible. Réfugier-vous dans un chalet en Savoie à 1350 m d’altitude, une cabane perchée au cœur du Parc naturel de la Brenne (Indre) ou une Yourte en pleine campagne périgourdine.



8) Vous ne pouvez pas saquer le Père-Noël. Les rassemblements de Santacons qui ont lieu chaque année aux quatre coins du monde vous donnent des envies de meurtres. Déchirez votre costume, éradiquez virtuellement le bonhomme rouge de la surface de la terre, faites une partie de Santastrike.

9) Vous avez de l'argent à dépenser. Exilez-vous à l'étranger, de préférence dans un pays où on ne fête pas Noël. Autant vous prévenir : cet oasis ne sera pas facile à dégoter, car les célébrations de fin d'année se sont laïcisées et le père Noël est devenu universel. L'aura du bonhomme rouge a même gagné les pays non chrétiens comme la Chine ou le Japon.

10) Les fêtes de Noël vous rendent triste, vous n'avez pas d'amis et vous détestez le genre humain. Allez à la rencontre de créatures plus chaleureuses, faites un tour au Zoo (celui de Thoiry, par exemple est ouvert les 24 et 31 décembre de 10h à 16h30)

11) Vous détestez la foule. Profitez-en, pendant que vos congénères se ruent dans les magasins, rendez vous au musée. La plupart sont ouverts en journée, les 24 et 31 décembre. Normalement, le Louvre fait nocturne les vendredis soirs jusqu'à 22h et le Centre Pompidou devrait être ouvert les 25 décembre et 1er janvier.

12) Vous n'avez pas d'argent, vous ne voulez pas sortir ni rester à la maison. Vous avez la chance d'être médecin urgentiste, flic ou pompier. Portez vous volontaire pour travailler le soir du réveillon. Vos collègues vous en seront reconnaissants. Si la nuit est calme, vous pourrez même vous plongez dans le livre de Roger Fiammetti, Les angoissés de Noël ou celui d'Eric Momus Je hais Noël.



13) Vous en avez marre d'offrir et de recevoir des cadeaux grotesques, dont vous savez pertinemment qu'ils seront revendus sur Ebay ou PriceMinister, dès que le dernier coup de minuit aura retenti. Néanmoins, vous ne voulez pas décevoir les enfants ni passer pour un radin. Offrez des t-shirts parodiques et des badges avec des slogans anti-noël ou des balles anti- stress en forme de père noël, bonhomme de neige et pingouins.

14) Pour vous, Noël est synonyme de gaspillage immodéré, de montagne de papier cadeaux débordant de la poubelle, de cadeaux futiles, de déforestation, etc. Choisissez des cadeaux écolos (des jeux de société Bioviva, des bijoux et vêtements labellisés commerce équitable, des chèques cadeaux Botanic, etc), emballez-les avec du papier recyclé, faites des dons à des associations humanitaires (par exemple à Solidarité Kosovo, qui organise un voyage de Noël au profit des enfants serbes du Kosovo-Métochie), optez pour des cartes de vœux caritatives (WWF, Unicef, Greenpeace, etc).

15) Vous refusez obstinément de vous pliez au traditionnel échange de cadeaux de Noël et vous en êtes fiers. Offrez des certificats ou des bons d'exemption de cadeaux.

16) Rien à faire, vous ne supportez plus l'hystérie de fin d'année, cela doit cesser. Entrez dans la résistance, rejoignez le mouvement Anti-Noël, boycottez les fêtes, distribuez des tracts à la sortie des magasins.


Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !
1 lien(s) pour “Anti-guide de Noël : 16 idées à l'usage de tous”
  1. http://www.scroogle.org/cgi-bin/nbbw.cgi
Suggestion de mots-clefs : anti noël ; pays où on ne fête pas noël ; meutre à la périgourdine ;
Discussions
Pas d'avis pour “Anti-guide de Noël : 16 idées à l'usage de tous”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié